Les cotes

Une cote n'étant qu'une évaluation de la valeur d'un bien, il peut y avoir des différences certaines entre les prix du marché et les cotes proposées par les groupes de presse. En effet, ces groupes proposent souvent de publier des annonces automobiles dans leurs journaux, mais bien sûr, n'achètent pas les véhicules !


l'Argus

L'argus.

Comme son alter-ego de papier, Argusauto.com est la référence française en matière de transactions de véhicules d'occasion et propose, outre la 'cote officielle', un ensemble de services destinés aux professionnels et aux particuliers (la recherche et la publication de petites annonces, le calcul du coût des réparations, les prix et les fiches techniques des véhicules neufs, l'actualité automobile sous la forme d'essais, de comparatif, de nouveauté ainsi que tous les conseils pour réaliser sa transaction...) sur ses différents supports électroniques.

La majorité des négociants automobile calque leur offre de rachat sur ce support. Il s'agit de la cote la plus basse de marché mais qui sert de référence à la plus parts des professionnels de l'automobile.

  • La cote sur internet disponible en cliquant sur le lien ci dessous et payante.
  • Vous pouvez aussi acheter le journal Argus chez tous les buralistes.
  • Calculez votre cote argus : www.argusauto.com

La Centrale

La Centrale.

La Centrale cote un peu plus cher que l'Argus, et est davantage destinée au particulier. Ce groupe est le leader dans la vente de véhicule à particulier. Les professionnel du rachat de voiture que vous trouverez dans cette annuaire ne tienne pas compte de la cote de votre véhicule sur ce support.


Les cotations automatiques des négociants

Plusieurs sites de rachat automobile proposent de vous donner un prix de reprise immédiatement. Ce service est mis en place grâce des logiciels de cotations automatiques. Souvent le prix proposé est très bas, car, d'une certaine manière, il engage les partenaires du site à reprendre le véhicule en question. Vous aurez surement une estimation plus favorable si vous traitez par téléphone ou mail. De toutes façons, faîtes jouer la concurrence !